01 décembre 2017 ~ 0 Commentaire

kerpape hôpital lorient (le télégramme)

manifestants-hopital-SUD

Kerpape. Grogne chez les infirmières

Une trentaine de personnes étaint réunies, hier, au centre de Kerpape.
 .
Entamé le 14 novembre dernier, le mouvement social en cours chez les infirmières en soins généraux du centre de Kerpape risque de continuer et de s’amplifier si leurs revendications ne sont pas entendues. C’est en tout cas la menace brandie par la trentaine de contestataires réunis hier après-midi, en assemblée. Concrètement, les infirmières réclament une augmen- tation de leurs points d’indice salarial, et s’appuient sur le fait que d’autres catégories socio- professionnelles du centre ont obtenu gain de cause (aides-soignantes, cadres de santé, cadre ressources humaines…).
.

« Une rémunération à leur juste valeur »

« Cela fait 17 ans qu’il n’y a pas eu d’augmentation de salaire chez les infirmières. Or les conditions de travail se détériorent. On ne peut pas continuer à leur dire que l’activité va être augmentée et rester à ce niveau de rémunération. Il doit y avoir une rémunération à leur juste valeur », argue Marc Bacci, secrétaire général CGT des personnels Mutualité Bretagne.

Les infirmières réclament dans ce cadre une reconnaissance du diplôme d’État infirmier. Des revendications « légitimes », pour Olivier Bonaventur, le directeur du centre de Kerpape, qui déplore « une vraie perte de pouvoir d’achat chez les infirmières » et des conditions de travail « complexifiées », mais qui précise que « la résolution de ce problème ne pourra venir qu’à l’échelle nationale et par l’évolution de la convention collective. Nos marges de manoeuvre locales sont limitées. Je tiens néanmoins à ce qu’il y ait le maximum de dialogue et une vraie volonté d’échange de part et d’autre ».

Une future grève ?

« Nous n’en sommes qu’à un mouvement d’humeur, indique de son côté Pascal Rouault, de la CGT des personnels à Kerpape. Mais si rien ne bouge, le mouvement s’amplifiera et nous ferons grève ». Une pétition recueillant les revendications des infirmières a déjà recueilli près de 80 signatures à ce jour. D’autres corps de métiers (secrétaires médicales et administratives, agents de services logistiques, CDD,…) pourraient également se joindre au mouvement.

28 novembre 2017

http://www.letelegramme.fr/

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin