20 novembre 2017 ~ 0 Commentaire

chili gauche radicale (l’écho)

Le Parti Orange c’est la « Démocratie Chrétienne » ennemie d’Allende, Kast est « pinochetiste » et et Artes « communiste pro-Corée du Nord ».

Chili: percée de la gauche radicale qui rate de peu le second tour

Le candidat conservateur Sebastian Piñera affrontera le sénateur de centre-gauche Alejandro Guillier au deuxième tour de l’élection présidentielle au Chili le mois prochain, après être arrivé dimanche largement en tête du premier tour avec plus de 36% des voix.

L’ex-chef d’Etat de droite Sebastian Piñera, en tête du premier tour de l’élection présidentielle au Chili, affrontera au second tour le 17 décembre le candidat socialiste, le journaliste  Alejandro Guillier, pour succéder à la présidente de gauche Michelle Bachelet.

Selon des résultats partiels portant sur près de 99% des bulletins de vote, les deux hommes ont obtenu respectivement 36,64% et 22,69% des voix, dimanche lors du premier tour.

La clef de la présidentielle semble désormais détenue par celle qui est arrivée 3e, la candidate d’extrême gauche (Frente Amplio) Beatriz Sanchez, qui a créé la surprise avec 20,28% des votes, selon les mêmes résultats partiels.

La quadragénaire a exigé des explications publiques des instituts de sondage après ce résultat inattendu.

Les instituts de sondage l’avaient en effet créditée de moins de 10% des voix. « Demain je veux une explication », a-t-elle lâché. « Si ces sondages avaient dit la vérité, nous serions au second tour ». La candidate se retrouve en tout cas en possession d’un pouvoir de négociation non négligeable en vue du second tour entre Piñera, 67 ans, donné favori, et Guillier, 64 ans. Jusqu’ici réticents à apporter leur soutien au socialiste Guillier, des candidats seront à présent « obligés de le faire pour ne pas être tenus pour responsables du retour de Piñera » au pouvoir, selon un analyste de l’Université de Santiago, René Jara.

Alejandro Guillier, qui s’est dit certain de gagner la seconde manche, a immédiatement fait un appel du pied au Frente Amplio, à l’issue du premier tour. « Il est clair qu’avec le progressisme des Chiliennes et des Chiliens qui veulent le changement (…), nous sommes plus nombreux, et donc nous gagnerons en décembre », a déclaré le journaliste devant des partisans venus l’acclamer à Santiago.

20 novembre 2017

https://www.lecho.be/

Lire aussi:

France Culture

L’Humanité (Juillet)

Tendance Claire

Frente Amplio Chile Wikipedia

Frente Amplio Facebook

Présidentielle au Chili : décryptage avant le premier tour

Chili. Les élections, c’est toujours la même chose (Brecha)

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin