19 novembre 2017 ~ 0 Commentaire

catalogne 2 (national scot)

Aragon

Le Royaune d’Aragon, avant la victoire de la Castille. L’Aragon avait sa propre langue d’état, réduite à un « patois », la « fabla ».

Aspects linguistiques

Le catalan est parlé en Sicile (Dans une seule ville Algherro) , il est langue officielle à Andorre (mais pas au val d ‘Aran qui parle occitan), à Valence et aux Baleares et localement sur la frontière avec l’Aragon. Les Baleares et une partie de Valence se sentent catalans.

Nota: L’article décrit la situation avant que le PP ne perde l’Aragon et Valence

« La langue catalane est au cœur même de l’identité catalane, et la politique linguis- tique joue un rôle dans le débat catalan qu’ils ne jouent pas dans le débat écossais, où les problèmes linguistiques sont au mieux marginaux. »

Les politiciens du parti populaire utilisent la loi pour nier que le catalan parlé à l’extérieur de la Catalogne est en fait catalan.La région autonome voisine de Valence est l’une des plus grandes régions de langue catalane en dehors de la Catalogne et, jusqu’au milieu du 20è siècle, la grande majorité de la population valencienne était Catalanophone, bien qu’il y ait quelques districts dans l’extrême sud autour d’Orihuela et de Torrevieja qui sont passés du catalan à l’espagnol au 18ème siècle, et quelques régions intérieures montagneuses qui ont été hispanophones pendant des siècles.

Lorsque l’Espagne est passée à la démocratie et que l’autonomie a été accordée à la Communauté Valencienne, les politiciens du Partido Popular qui contrôlaient la région ont insisté sur le fait que la langue parlée n’était pas catalane, mais une langue différente, le valencien. Ceci est maintenant enchâssé dans la loi espagnole, en dépit du fait qu’aucun linguiste ou universitaire spécialisé dans la langue considère le « valencien » comme étant autre chose qu’une extension méridionale du catalan. Pourtant, le système juridique espagnol insiste encore sur le fait que le catalan n’est pas parlé à Valence.

Les politiciens populaires de la ville de Valence ont même retardé l’ouverture officielle du métro modernisé et prolongé de la ville parce qu’ils s’opposaient à ce que l’affichage publique de la « langue valencienne » soit orthographié selon l’orthographe catalane. Ils ont insisté sur le fait que ce qui est vraiment la variété locale du catalan devrait être épelé selon les règles d’orthographe espagnoles.

La politique linguistique en vigueur à Valence n’a pas réussi à empêcher le passage du catalan à l’espagnol. Vous entendrez rarement parler le catalan dans les rues de Valence ou Alicante ces jours-ci. C’est le genre de politique linguistique que le Partido Popular cherche à imposer à la Catalogne elle-même, et l’une des raisons pour lesquelles de nombreux partisans de l’indépendance catalane craignent de rester dans l’Espagne est l’extinction de la langue.

Le catalan est également parlé en Aragon dans une bande de territoire appelée La Franja le long de la frontière avec la Catalogne, mais selon la loi espagnole, le catalan d’Ara- gon n’est pas du tout catalan. Les politiciens « populaires » en Aragon ont introduit une nouvelle loi sur la langue régionale en 2013. Elle établit que le catalan d’Aragon est le « LAPAO » (Len- gua Aragonesa Propia de la région orientale) – la langue aragonaise propre à la zone orientale. Les objectifs de cette loi comprennent la prévention de l’utilisation des manuels catalans dans les cours de langue catalane dans les écoles aragonaises et la prévention de toute tentative des catalans locaux qui pourraient chercher l’unification de La Franja avec la Catalogne. « 

http://www.thenational.scot/

Commentaire: Depuis, le PP a perdu l’Aragon et Valence et la situation s’est améliorée, mais la guérilla administrative continue.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin