14 novembre 2017 ~ 0 Commentaire

quimper engie (le télégramme)

chine
Les salariés d’Engie en marche contre les délocalisations

Une soixantaine d’employés de la plate-forme « relations clients » d’Engie (ex-GDF Suez), qui en compte 120, à Quimper ont marché de leur lieu de travail, dans le quartier du Cap-Horn, vers la mairie pour dénoncer la délocalisation de 1.200 emplois de la France vers le Maroc, l’île Maurice ou le Portugal.

Ils se sont arrêtés en chemin au bureau de la députée d’En Marche, Annaïg Le Meur, pour y déposer un dossier expliquant la situation et leurs revendications. Ils ont terminé leur parcours à l’hôtel de ville pour interpeller Ludovic Jolivet, le maire de Quimper.

Cette manifestation avait lieu dans le cadre d’une journée de mobilisation nationale appelée par l’intersyndicale (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT et FO). Les salariés craignent qu’à terme, le centre de Quimper (le seul dans l’Ouest avec celui de La Baule) disparaisse, tout comme les 12 autres sites chargés de la relation clientèle.

14 novembre 2017

http://www.letelegramme.fr/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin