11 novembre 2017 ~ 0 Commentaire

briec la poste (ouest france)

greve-poste-privatisation

Le ras-le-bol enfle chez les facteurs qui dénoncent à nouveau leurs conditions de travail. |

Les facteurs de la commune étaient de nouveau en grève mardi matin. Ils dénoncent une nouvelle fois la charge de travail de plus en plus lourde.

La polémique

C’est au moment de démarrer leur tournée que six facteurs sur les huit que compte la poste de Briec ont décidé de se mettre en grève, soutenus par l’intersyndicale Sud, Unsa, CGT et CFDT. Le malaise à la poste de Briec n’est pas nouveau.

« Des rythmes intenables »

Déjà en juin, une grande partie d’entre eux avait cessé le travail. Toujours avec les mêmes revendications : une charge de travail sans cesse croissante avec des tournées qu’ils n’arri- vent pas à boucler. « Ça se dégrade d’année en année. On nous a rallongé nos tournées et on n’arrive plus à les finir », résume Jessica, à Briec depuis 13 ans.

Résultat, des usagers ont leur boîte aux lettres désespérément vide durant deux voire trois jours. Les grévistes dénoncent aussi, « les pressions de la part de la direction avec des menaces de conseil de discipline ».

Thomas Férec, adjoint au maire, est allé spontanément à leur rencontre. Il soutient complète- ment les revendications des facteurs. « Ils ont des conditions de travail de plus en plus en plus difficiles avec des rythmes intenables. Petit à petit, on assiste à la casse d’un indispensable service public surtout dans notre territoire rural où le facteur à un rôle social. Pour de nom- breuses personnes, le facteur est la seule personne qu’elles rencontrent dans la journée. » L’élu s’interroge également sur le management de la direction.

Du côté de la direction régionale, sous couvert d’anonymat, on s’étonne. « À la suite de la grève du mois de juin, nous avions signé un protocole avec l’intersyndicale. Nous sommes dans le strict respect de ce protocole qui est en cours. Concrètement, d’ici la fin du mois de novembre, les tournées seront accompagnées d’un cadre de la poste afin de juger si elles sont cohérentes. Nous sommes dans le respect du dialogue social », conclut ce cadre.

Pour l’instant, ce « dialogue social » ressemble davantage à un dialogue de sourds.

08/11/2017

https://www.ouest-france.fr

la poste

Conflit à la poste : l’impasse

Au second jour de grève, les facteurs grévistes de la poste de Briec ont obtenu mercredi, une entrevue avec la direction. Après 1 h 30 d’entretien, d’où certaines factrices sont ressorties en pleurs, ils n’ont obtenu aucune réponse ou mesures concrètes concernant leur charge de travail qu’ils estiment « impossible à tenir ». Sur les dix agents, cinq ont décidé de poursuivre le mouvement.

Une grogne qui semble faire tache d’huile. Après Carhaix et Briec, le mouvement pourrait gagner Quimperlé. Du côté de la direction, le discours reste le même. « Un protocole a été signé en juin entre la direction et les partenaires sociaux. Il est en cours. » 09/11/2017

https://www.ouest-france.fr/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin