05 novembre 2017 ~ 0 Commentaire

fouesnant algues vertes (ouest france)

algues

Pic d’échouage d’algues vertes en baie de La Forêt

Depuis le début de la semaine les algues vertes s’empilent sur la plage de Kerleven à La Forêt-Fouesnant. L’usine de traitement des algues vertes de Kérambris tourne à plein régime mais est toujours en capacité d’accueil de nouveaux ramassages. Pourtant les algues s’empilent sur les plages.

Depuis la fin de l’été, les volumes d’échouage des algues vertes grimpent en flèche sur les plages de la baie de La Forêt.

Fin juillet, la collecte démarrée en avril atteignait 1 300 t. Ce 1er novembre, trois mois plus tard, le chiffre a été multiplié par quatre. 5 480t d’algues vertes ont été ramassées, avec un pic d’échouage la semaine dernière.

Une capacité de 4 000 tonnes

Le centre de traitement de Kérambris à Fouesnant, qui s’occupe de transformer les algues provenant de Concarneau, La Forêt-Fouesnant et Fouesnant, avait atteint sa capacité de traitement maximal qui est de 4 000 t.

« Cette année, il y a beaucoup d’algues vertes, et nous sommes obligés d’adapter leurs ramassages aux capacités d’accueil du centre de Kérambris, confirme Patrice Valadou, maire de La Forêt-Fouesnant. C’est une question de capacité d’absorption du centre de traitement. Actuellement, le service technique ne peut poursuivre le ramassage et nous sommes en retard. La dernière collecte date de la semaine dernière. »

Pourtant, même si au centre de traitement on reconnaît volontiers un pic d’activité la semaine dernière, on s’étonne de la décision forestoise.

« Nous avons beaucoup collecté la semaine dernière, reconnaît Aurélien Dumont, ingénieur Installations classées protection de l’environnement (ICPE), responsable du traitement des algues à Kérambris. De lundi à jeudi, nous avons ramassé plus de 2 350 tonnes. Mais cela ne nous empêche pas de recevoir de nouveaux arrivages. »

Temps de fermentation divisés par deux

Kérambris a dû mettre en route ses systèmes d’accélération de compostage. Les temps de fermentation ont été divisés par deux et sont passés à deux semaines. Les algues fermentées restent encore deux semaines supplémentaires en maturation. « Nous avons de la place dans l’usine, poursuit l’ingénieur. Aujourd’hui (ce jeudi), on pourrait rentrer 1 000 t. On a fait de la place pour recevoir d’éventuelles collectes. Nous avons d’ailleurs été surpris qu’il n’y ait pas eu de ramassage par les communes ce début de semaine. »

Pour rappel, en 2016, le tonnage total des algues ramassées était de 3 410 tonnes.

En 2015, le chiffre atteignait 6 191 tonnes. Le record étant détenu par l’année 2012 avec 12 000 tonnes d’algues vertes traitées à Kérambris. Les stocks sont importants en fond de baie. Les échouages pourraient continuer jusqu’à la fin de l’année si les vents soutenus de secteur sud à sud-est persistent.

3/11/2017 Philippe Guégan

https://www.ouest-france.fr/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin