12 septembre 2017 ~ 0 Commentaire

manif quimper (ouest france)

kemper

Quimper. Code du travail : un front syndical combatif

Les représentants des syndicats CGT, Solidaires, Force ouvrière. Ils dénoncent « la destruction » du Code du travail. La réforme du Code du travail provoque une forte opposition syndicale. A Quimper, premier rendez-vous mardi, place de la Résistance.

« Totalement inacceptable. » A Quimper, c’est en résumé l’appréciation des organisations réunies au sein de l’intersyndicale opposée à la refonte du Code du travail.

« Ce n’est pas une réforme, c’est une destruction que le gouvernement veut imposer à travers les ordonnances », corrigent les représentants de Solidaires, CGT, Force ouvrière (1). Avec ce gouvernement, le Code du travail c’est précarité et flexibilité. Une vraie violence portée contre les salariés. » Les récentes mesures annoncées par le gouvernement (APL, CSG) suscitent un commentaire supplémentaire. « Tout le monde est concerné, pas seulement les salariés du privé. »

Force ouvrière ne suit pas Mailly

Les syndicats annoncent la couleur. « Nous tirons les leçons des manifestations contre la loi Travail. Le nombre de personnes dans la rue est un élément. Mais ça ne suffit pas. » L’inter- syndicale prévoit des blocages, pas seulement symboliques. « Oui, les actions pourront être radicales. Comme l’est l’action de ce gouvernement néolibéral. » Dès le 12, les syndicats se réuniront pour prévoir de nouvelles actions. Des appels à la grève sont lancés dans les entreprises.

La mobilisation s’annonce unitaire. Le Finistère fait partie des départements où les syndicats Force ouvrière n’approuvent pas les choix de Jean-Claude Mailly, secrétaire général FO. « Nous n’avons pas manifesté à 14 reprises contre la loi Travail pour nous arrêter maintenant » confie un militant. La CFDT ne participera pas à la journée du 12. Mais des syndiqués pourraient défiler mardi.

À Quimper, comme dans d’autres villes du département (Brest, Morlaix, Quimperlé, Carhaix), l’heure du rassemblement est fixée à 10 h 30 (place de la Résistance). Une façon de tester la mobilisation en dehors de la pause de midi.

(1) Absente à la conférence de presse, la FSU fait partie de l’intersyndicale.

 http://www.ouest-france.fr/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin