11 août 2017 ~ 0 Commentaire

cup (pùblico)

re cup

La porte-parole d’Arran, Mar Ampurdanés, et les députées de la CUP, Anna Gabriel, et Mireia Vehí

Pour le référendum catalan du 1er Octobre la CUP appelle à « balayer le capitalisme, le patriarcat, la corruption et la monarchie.

Les Indépendantistes ont lancé leur campagne pour le référendum du 1er Octobre. Leur objectif: une République catalane socialiste, féministe et écologiquement durable.

La gauche indépendantiste catalane, composée de la CUP, Arran et Endavant, entre autres, a présenté jeudi sa campagne pour le référendum sur l’indépendance, comme une occasion de « balayer le capitalisme, le patriarcat, la corruption et la monarchie » .

Lors d’une conférence de presse, la porte-parole d’Arran, Mar Ampurdanés, a affirmé que le référendum a l capacité de « démolir toutes les structures du pouvoir », la députée de la CUP Anna Gabriel a décrit l’Espagne comme inégale, misogyne et patriarcale, et a défendu la construction de la République socialiste catalane, féministe et écologiquement durable.

« ! Barrámoslos! Désobéissance, auto-détermination, Països Catalans »

La campagne est illustrée par une affiche dans laquelle une femme balaye le premier ministre, Mariano Rajoy; Le roi Philippe VI; l’ancien Premier ministre José María Aznar; les présidents de la Generalitat Jordi Pujol et Artur Mas, et le cardinal Rouco Varela, entre autres. « Ils sont les symboles du régime que nous voulons briser », a déclaré Ampurdanés au sujet des personnes qui apparaissent sur l’affiche, ils sont également dessiné avec des objets qui les lient à la corruption, comme Rajoy avec une enveloppe pleine d’argent pour Pujol et Aznar avec un missile se référant à la guerre en Irak.

La sœur du roi, Cristina de Borbon apparaissent également; la exmaire de Valence Rita Barberá; Le président du Real Madrid Florentino Pérez; le président de la Diputación de Castellón Carlos Fabra; le président du gouvernement des Baléares José Ramón Bauzà,et le torero Juan José Padilla.

La porte-parole du Syndicat d’Estudiants dels Països Catalans (SEPC), Laura Gisbert, a appelé à la mobilisation du peuple pour défendre le référendum du 1-O.  Ampurdanés veut montrer que « le référendum est un outil pour construire un nouveau modèle de pays ».

Cette campagne sera menée en parallèle avec celle initiée le CUP en Juin pour le « oui » au référendum sous la devise « Vivre signifie prendre parti », et celle d’Arran contre le tourisme de masse.  Ampurdanés a affirmé qu’ ils continueront d’effectuer les opérations qu’ils jugent nécessaires et ils ne sont pas « inquiets du tout » que la Generalitat a porté-plainte pour les dommages subis par un bus touristique.

Barcelone 08.10.2017

http://www.publico.es/

cup

Candidature d’unité populaire

Arran

Endavant

Sindicat d’Estudiants dels Països Catalans

Commentaire: Quelle est la position  de la gauche de gauche? Podemos Madrid est farouchement contre ET le référendum et l’indépendance. Podem Catalogne est pour le référendum mais contre l’indépendance. Le dirigeant historique de la LCR Jaime Pastor (actuellement « Anticapitalistas ») dit que s’il avait été catalan il aurait été pour l’indépendance… Ce dernier parti est représenté par « Revolta Global » dont le leader Lluis Rabal dirige le groupe « Catalogne oui c’est possible » au parlement catalan avec Podemos et les ex-PC et Verts donc pas très indépendantiste.

Catalogne oui c’est possible

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin