04 août 2017 ~ 0 Commentaire

jeunes d’irlande (the guardian)

belfast

Marche des fiertés à Belfast: une majorité de jeunes protestants soutient le mariage gay.

Les partis unionistes irlandais du Nord s’aliènent les jeunes protestants

Une étude montre que les protestants unionistes (favorables à rester dans le Royaume-Uni  contrairement aux nationalistes favorables à l’Irlande) âgés de moins de 40 ans s’éloignent du DUP à cause de ses attitudes ultra-conservatrices sur les droits des homosexuels et l’avorte- ment. Les jeunes électeurs protestants d’ Irlande du Nord se détournent de plus en plus de leurs politiciens en raison du conservatisme social du DUP sur des questions telles que les droits des homosexuels et l’avortement, selon un sondage post-éléctoral.

Alors que l’adhésion des protestants âgés de moins de 40 ans au Royaume- Uni reste solide à 82%, la majorité d’entre eux ne votent plus aux élections pour l’assemblée dl’Irlande du Nord (Stormont) ou de Westminster.

Favorables à la libéralisant les lois anti-avortement strictes de la région, à la légalisation du mariage homosexuel et aux mariages religieux mixtes, les jeunes de moins de 40 ans sont beaucoup plus libéraux que le Parti Unioniste Démocratique (DUP) ultra-conservateur, influencé par les chrétiens fondamentalistes, selon l’Université de Liverpool. La recherche conclut qu’il y a un écart beaucoup plus grand entre les générations, et les couches les plus libérales de la société de l’Irlande du Nord ne votent plus aux élections locales.

L’Institut d’études irlandaises de l’université a interviewé 1 155 électeurs dans les 18 circons- criptions d’ Irlande du Nord.  L’étude sur les élections générales en Irlande du Nord a été effectuée directement après le vote en juin.

À la suite de la semaine des fiertés en Irlande du Nord et du rassemblement LGBT massif de samedi à Belfast, l’enquête a révélé qu’une grande majorité des jeunes protestants Unionistes sont en faveur du mariage homosexuel. L’Irlande du Nord est la seule partie du Royaume-Uni où les couples homosexuels ne peuvent se marier en raison du veto constant du DUP à l’assemblée de Stormont.

Parmi les électeurs de moins de 40 ans, 63% sont en faveur du mariage homosexuel. Pour les protestants de 18 à 40 ans qui ne votent pas, le niveau de soutien est de 72%. En ce qui concerne l’avortement, 52% des moins de 40 ans qui ne votent pas sont en faveur de la levée de l’interdiction quasi totale de l’avortement dans les hôpitaux irlandais du Nord.

Dans l’ensemble, 71% des protestants unionistes de 18 à 40 ans n’auraient aucun problème qu’ un proche parent se marie avec quelqu’un de la religion adverse.

L’un des auteurs du sondage, le Dr Peter Shirlow, a déclaré que les résultats ont montré un «fossé intergénérationnel massif» entre les attitudes sociales des jeunes protestants et celles des partis unionistes traditionnellement conservateurs en Irlande du Nord.

Shirlow a déclaré que les résultats devraient être un «réveil pour le DUP» en termes d’exclu- sion des jeunes qui sont «beaucoup plus libéraux et tolérants sur des questions comme les droits des homosexuels et l’avortement». Il a déclaré que l’un des principaux paradoxes de l’enquête était l’écart entre le soutien pour rester au Royaume-Uni et l’indifférence vis-à-vis des partis politiques unionistes dans l’assemblée.

Parmi les moins de 40ans  protestants qui ne votent pas aux élections, seulement 47% soutiennent l’assemblée de l’Irlande du Nord et l’exécutif de Stormont, mais le soutien au Royaume-Uni reste bien supérieur à 80% pour le même groupe.

Shirlow: « Vous avez le paradoxe ici de la présence de  jeunes prêts à participer à un référen- dum ou à un appel de vote frontalier pour voter et soutenir fermement l’Union. Cependant, une grande partie des 18 à 40 électeurs protestants apparaît au moins indifférents à la politique à Stormont, en particulier Unioniste. « Si vous ajoutez libéralisme de l’électorat sur des questions sociales comme l’avortement, le mariage homosexuel et le mariage mixte, nous concluons que le DUP renonce à ces électeurs ».

John O’Doherty, du Rainbow Project, l’un des principaux groupes de campagne LGBT de l’Irlande du Nord, a déclaré que les résultats du sondage indiquaient que le DUP était en danger de se trouver «du mauvais côté de l’histoire». Il a ajouté: «Beaucoup d’Unionistes, en particulier les plus jeunes qui sont au centre ou au centre gauche de la politique,  ne peuvent  trouver une maison politique parce que le conservatisme social du DUP les éloigne de leur politique».

Le rassemblement de Belfast Pride samedi publiera l’appel de la plate-forme  du mouvement Love Equality pour une nouvelle assemblée pour légaliser le mariage homosexuel. À la suite de la marche, les militants de LBGT auront un petit-déjeuner Pride où l’invité principal sera Leo Varadkar, le premier taoiseach homosexuel irlandais.(Opposé à l’avortement NdB)

Davy Rea:

En tant qu’homme gay, Davy Rea estime n’avoir aucun choix parmi les partis pro-unionistes. «Je suis Unioniste, je crois en l’égalité, pour qui puis-je voter? S’il y avait un référendum demain sur l’avenir de l’Irlande du Nord au sein Royaume-Uni, Davy Rea irait voter pour l’Union. L’homme de 33 ans, de Glengormley dans le nord de Belfast, mettra son X fermement sur le bulletin de vote pour rester avec la Grande-Bretagne plutôt qu’avec l’Irlande unie. Pourtant, au cours des dernières années dans une pléthore d’élections à l’assemblée de Stormont, aux conseils locaux et même à Westminster, Rae a été parfois réticent à visiter son bureau de vote local. Pourquoi? Parce qu’il est pro-union mais aussi gay.

Rea, qui travaille pour une entreprise de nouvelles technologies, affirme qu’il n’y a personne pour qui voter parmi les partis politiques unionistes traditionnels – en particulier ceux qui torpillent constamment des tentatives d’égalité de mariage en Irlande du Nord. « Je ne pense pas avoir de choix réel en matière de vote aux élections », dit-il. «Je suis Unioniste, je suis socialement libéral, je crois en égalité mais pour qui puis-je voter?

« En s’opposant à l’égalité, le DUP abandonne et ignore des personnes comme moi qui veulent rester au Royaume-Uni, dans une société multiculturelle et tolérante. Ma soeur a 17 ans et aura bientôt l’âge du vote. Elle me demande tout le temps pour qui elle peut voter si elle est Unioniste, mais veut traiter les gens de façon égale. Qu’est-ce que je lui dis?

Dans un appel direct à la chef du DUP, Arlene Foster, Rea a ajouté: « Je lui demanderais: » Que feriez-vous si un de vos proches est gay? Comment voudriez-vous qu’ils soient traités dans la société? » J’espère que peut-être elle changera la politique du DUP et cessera de faire échouer chaque tentative d’égalité du mariage. Pour un vote libre et laissez nous tous aller de l’avant. « 

Henry McDonald Ireland correspondent

Friday 4 August 2017

https://www.theguardian.com/

Commentaires:

C’est un pas vers le progrès, mais cela peut finalement ressembler à Israël: une jeunesse sioniste « libérée » face à une jeunesse palestinienne opprimée. (Côté catholique malgré la force (déclinante) de l’église ont est plus « laïque »).

Il y a deux autres partis unionistes:

Parti de l’Alliance d’Irlande du Nord

Parti unioniste d’Ulster 

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin