20 mars 2017 ~ 0 Commentaire

fillon (le huff’)

fillon-martyr

Ce moment où Fillon évoque les parents qui achètent « des vêtements plus chers que d’autres ». Récemment épinglé pour ses coûteux costumes, le candidat des Républicains répondait à de jeunes élèves dans l’émission « Au tableau ».

PRESIDENTIELLE 2017 – Quand la télévision rattrape l’actualité. Invité à répondre aux ques- tions de jeunes élèves dans le cadre de l’émission « Au tableau! » diffusée ce dimanche 19 mars sur C8, François Fillon a d’emblée dû défendre sa proposition de restaurer l’uniforme à l’école. Une question qui intriguait évidemment ses jeunes interlocuteurs mais percutée par la récente polémique autour de ses très coûteux costumes, offerts par l’avocat Robert Bourgi.

« Je veux que l’école soit le lieu où tout le monde se sent égal à l’autre. Il n’y a pas de différence à l’école. Il n’y a pas des enfants qui ont des parents qui ont plus d’argent que d’autres, qui peuvent s’acheter des vêtements plus chers que d’autres », a expliqué le vainqueur de la primaire de la droite.

« Vous aimeriez bien que tous les politiciens s’habillent comme vous? », lui a répondu un élève. « Ce n’est pas la même question », a réagi l’ancien premier ministre avant de conclure: « Ce serait bien plus simple si les enfants n’étaient pas sans arrêt en train de réclamer telle ou telle tenue, tel ou tel t-shirt de telle ou telle marque ».

Il n’en fallait pas davantage pour que l’explication ne déclenche un torrent de commentaires moqueurs sur les réseaux sociaux en référence aux vêtements très chers que le candidat s’est récemment fait offrir.

François Fillon n’a pas échappé non plus aux questions sur les difficultés que sa famille et lui ont rencontré dans la foulée du « PenelopeGate » au sujet des emplois présumés fictifs de son épouse et de ses enfants.

Alors qu’il venait d’adresser ses remerciements à son épouse et ses enfants, une élève lui a demandé « comment elle va Pénélope ». Ce dernier a répliqué que celle-ci était « solide », avant de confesser qu’il s’était trompé en accusant la presse d’avoir annoncé son suicide.

En fin d’émission, François Fillon a fait forte impression en montrant aux enfants un volant de Formule1. Ceux-ci lui avaient aussi préparé un cadeau. « On vous a offert des chaussettes parce qu’on sait que vous faîtes très attention à votre apparence physique ». Comme quoi, la vérité sort toujours de la bouche des enfants.

Geoffroy Clavel Chef du service politique du HuffPost 19/03/2017

http://www.huffingtonpost.fr/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin