19 décembre 2013 ~ 0 Commentaire

la poste, rennes (lo)

greve-poste-privatisation

Les raisons de répondre à l’appel à la grève de toutes les plates-formes industrielles de courrier (PIC) le 12 décembre étaient multiples à Rennes.

Même si cette plate-forme n’est pas concernée par une fermeture dans un avenir proche, tout le monde sait ici que les projets de la direction de La Poste auront pour conséquence un surcroît de travail. Alors même que la direction locale annonçait un gel des remplacements des départs en retraite, on apprenait par voie de presse que la fermeture de la PIC de Caen allait entraîner le transfert d’une partie du courrier de Normandie à Rennes.

Que, dans ce contexte, la direction de Rennes refuse d’accorder des compensations pour le travail durant les périodes de fêtes de fin d’année a contribué à la bonne participation à la grève, beaucoup ayant à coeur de rendre la monnaie de sa pièce au directeur. La moitié des postiers ont cessé le travail et il a été possible d’organiser un piquet de grève à l’entrée de la PIC.

Les problèmes locaux, se conjuguant à la casse de l’emploi orchestrée par la direction nationale, nécessiteraient bien une lutte d’ensemble. Correspondant LO

http://www.lutte-ouvriere-journal.org/?act=artl&num=2368&id=40

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin