09 novembre 2013 ~ 0 Commentaire

Uranium : Areva, otages, petites magouilles et grandes manoeuvres…(odn)

Uranium : Areva, otages, petites magouilles et grandes manoeuvres...(odn) dans Ecologie & climat mine-uranium

*
Areva a payé pour ses salariés… et seulement pour eux
*
Sauf si vous étiez sur Mars, vous n’avez pas échappé le 29 octobre à la grande hystérie médiatique qui a accompagné la libération des 4 otages d’Areva et Vinci enlevés il y a 3 ans au Niger, près des mines d’uranium où ils gagnaient (grassement) leurs salaires. Un mauvais Sarkozy (nommé Hollande) est venu mentir autant que faire se peut, assurant sans rire qu’aucune rançon n’avait été versée, et que les 4 ex-otages étaient de « grands citoyens français » (cf http://bit.ly/184ohq5 . Un peu comme les otages du Liban libérés comme par hasard entre les deux tours de l’élection présidentielle de 1988, les otages d’Areva ont bénéficié (tant mieux pour eux) d’un contexte favorable. On notera ainsi les manouvres d’un chef touareg, islamiste quand ça l’arrange… et libérateur d’otages le cas échéant (cf *
Mais aussi l’intérêt du Président du Niger, en pleine renégociations avec Areva (son ancien employeur) sur le prix de l’uranium. Candidat à sa réélection en 2016, il a probablement pensé marquer des points en faisant libérer les otages. Et en s’appuyant sur des manifestations « anti-Areva » dont on aimerait qu’elles soient spontanées (il y a de quoi !) et non dirigées par Niamey.
*
Mais voilà : Areva sous-paye (pille) l’uranium du Niger depuis 50 ans et n’a pas l’intention que ça change. Comme par hasard, deux jours avant la libération des otages, Areva signait avec la Mongolie un partenariat pour exploiter l’uranium du désert de Gobi. Voilà de quoi dire aux Nigériens :  « Si vous voulez nous faire payer plus cher votre uranium, nous irons nous approvisionner ailleurs ». Le ministre des Affaires étrangères, le grand écologiste Laurent Fabius, a accompagné en Mongolie le petit Luc (Oursel, Pdg d’Areva, celui qui attaque l’Observatoire du nucléaire en justice :
*
Gobi soit qui mal y pense : si des mines d’uranium sont réellement mises en exploitation, il conviendra de déplacer les populations autochtones, assécher les nappes phréatiques, contaminer l’environnement comme Areva sait le faire de longue date en Afrique. Notons au passage que l’inénarrable Fillon, pronucléaire (pour « sauver le climat ») et fan de courses automobiles (tant pis pour le climat !), est allé se faire corrompre en donnant une conférence pronucléaire grassement rémunérée au Kazakhstan, joli pays dont le régime totalitaire deale lui aussi de l’uranium avec Areva…
*
Autre enseignement : malgré des milliers d’articles et de reportages, pratiquement personne n’a noté que l’enlèvement au Niger de salariés d’Areva prouve (si cela est encore nécessaire) que le nucléaire ne relève en aucun cas de l’ « indépendance énergétique » puisque 100% de l’uranium « français » est importé…
*
Quand il s’agit d’uranium, les citoyens sont pris pour des crétins, les journalistes sommés de rediffuser la parole officielle, les droits de l’Homme (et de Lhomme) remis en cause. Le nucléaire dans toute sa splendeur…
*
Libération des otages : Areva et Vinci ont payé les rançons
Innombrables articles :
http://bit.ly/1eapwve
Niger : des milliers de manifestants anti-Areva dans le Nord
AFP, 12 octobre 2013 : CTRL + Cliquez ici pour suivre le lien » href= »http://bit.ly/H9IBQ9″ target= »_blank »>http://bit.ly/H9IBQ9
La conférence rémunérée de François Fillon au Kazakhstan
FranceTVinfo, 12 octobre 2013 : *

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin