23 mai 2013 ~ 0 Commentaire

Education. Des salaires au plus bas, surtout ceux des instituteurs (LT)

Education. Des salaires au plus bas, surtout ceux des instituteurs (LT) dans Educ'action 76amolenuvolette.it1645-1670-non-datee-le-maitre-decole

Selon l’ODCE, les salaires des enseignants français sont parmi les plus bas de l’organisation. Leur rémunération est aussi largement inférieure à celle d’un cadre non-enseignant de la fonction publique.

empty dans Services publics

En France, le salaire d’un enseignant recule depuis 1995, et cette baisse s’aggrave depuis 2010 à cause du gel du point d’indice des fonctionnaires. Un instituteur démarre à 1.700 euros nets par mois. Dans le secondaire, un professeur certifié entre dans le métier avec 1.790 euros et un agrégé 1.960 euros. Ils sont tous recrutés au même niveau (bac + 5).

Une réforme des rythmes scolaires qui n’arrange rien

Après quinze ans d’ancienneté, les professeurs des écoles « sont payés 600 euros nets de moins que les enseignants du secondaire », souligne Sébastien Sihr, du SNUipp-FSU, principal syndicat du primaire. Les professeurs des écoles « ont peu d’indemnités », le déroulement de la carrière est « beaucoup plus lent » dans le primaire et ils n’ont pas droit aux heures supplémentaires, explique-t-il. « La réforme des rythmes scolaires a très clairement remis sur la table la question des salaires », précise-t-il encore. Le retour de la semaine de 4,5 jours dans le primaire devrait, en effet, entraîner une « perte du pouvoir d’achat » due aux frais supplémentaires de transports et de garde d’enfants, le mercredi matin, déplorent les syndicats.

En faire davantage ? Un « rêve »…

Ils réclament à ce titre une « compensation » financière, ce que refuse le ministre de l’Éducation nationale, Vincent Peillon, arguant que leur temps de travail n’augmentera pas. Mais il a dit souhaiter « rééquilibrer » leurs salaires avec ceux de leurs collègues du secondaire. Augmenter 850.000 enseignants aura toutefois une incidence budgétaire. Vincent Peillon a récemment fait valoir que les futurs enseignants bénéficieront d’une « première revalorisation salariale » pendant l’année de stage qu’il rétablit car ils seront payés à plein-temps pour faire un mi-temps. « Est-ce qu’il faudrait faire davantage ? Ce serait mon rêve. Est-ce qu’on en a les moyens ? Pas pour l’instant », avait-il déclaré.

23 mai 2013 http://www.letelegramme.com/ig/generales/fait-du-jour/des-salaires-au-plus-bas-surtout-ceux-des-instituteurs-23-05-2013-2111109.php

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin