06 mai 2013 ~ 0 Commentaire

Appel à un rassemblement le Vendredi 10 Mai à 18H30 Place de la Liberté

Appel à un rassemblement le Vendredi 10 Mai à 18H30 Place de la Liberté dans Brest et région images

DES LOGEMENTS POUR TOUTES ET TOUS, AVEC OU SANS-PAPIERS !Voici deux ans que l’hébergement des personnes en demande d’asile n’existe plus que partiellement à Brest. Actuellement, une dizaine de personnes vivent dans une maison de Brest Métropole Habitat qu’elles ont réquisitionnée. Elles en sont expulsables depuis la fin de la trêve hivernale (le 31 mars). Une trentaine de femmes, d’hommes et d’enfants dorment dans deux couloirs de l’association Coallia (association mandatée par l’état pour accueillir et accompagner les personnes en demande d’asile), sans accès ni à l’eau ni aux toilettes. Coallia avait même tenté une procédure judiciaire il y a quelques mois
pour expulser les migrant-e-s de ses couloirs et aujourd’hui encore elle a recommencé.

Depuis le changement de gouvernement, même les critères médicaux, la présence d’enfants ou les baisses de températures ne sont plus prises en compte.
Les réponses de nos élu-e-s ne sont que silence et violence policière quand les personnes migrantes réclament leur droit à l’hébergement. Nos appels au 115 sont ignorés, ainsi que les listes des noms et des situations que nous leurs donnons. Comme seule réponse nous avons celle-ci:
« cette population [ = les étrangers ! ] n’a pas accès à l’hébergement d’urgence, voyez avec Coallia ».

Face à cette situation, vendredi 5 avril, un groupe de plus de 40 personnes, majoritairement composé de migrant-e-s, ont occupé la mairie de Brest pour réclamer des logements. L’action avait pour but d’interpeller les pouvoirs publics pour qu’ils rappellent à l’Etat son obligation de loger les personnes en demande d’asile. Vers 17 heures 30, les pouvoirs publics ont enfin donné une réponse : les personnes ont été violemment expulsées par la police !

À cette occasion, une personne soutenant les demandeur-euse-s d’asile a été arrêtée par la police et une femme migrante enceinte de 7 mois a dû être emmenée d’urgence à l’hôpital ! Et seules quelques personnes migrantes ont obtenu des nuits d’hôtel jusqu’au lundi suivant, avant de se retrouver à nouveau à la rue…

Tant que nous n’aurons pas obtenu
Des logements pour toutes et tous
Avec ou sans-papiers
Nous continuerons les actions !

RASSEMBLEMENT
Vendredi 10 Mai à 18H30 – Place de la Liberté

CASSS-paPIERs, collectif d’actions, de soutien et de solidarité avec les personnes sans-papiers
Permanences juridiques les jeudi à 18h et réunion ouverte à tou-te-s les
jeudi à 19h30 au CLAJ, 2 rue du Docteur Gestin
cassspapier@no-log.org

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin